Assurance vie

Un fonds structuré pour protéger le capital

AG2R La Mondiale ouvre une nouvelle fenêtre de souscription de son fonds structuré
Son objectif est de fournir une protection sur le capital investi
DR

Se désengager des supports en euros tout en proposant des alternatives d’investissements à leurs clients, tel est le mot d’ordre de la majorité des compagnies d’assurances. A cet égard, AG2R La Mondiale ne fait pas exception à la règle. Lors de l’annonce de ses résultats pour l’année 2016, le groupe a indiqué procéder « à un pilotage fin des activités assurantielles » et « limiter les versements sur les supports en euros afin de réduire la dilution du rendement  ».

Favoriser la collecte en unités de compte.

Les encours des provisions en unités de compte (UC) sont de 22,7 milliards d’euros, en hausse de 7,4 % par rapport à 2015. Les UC représentent 29,8 % des encours en assurance vie du groupe. Pour accroître la collecte, AG2R La Mondiale impose aux souscripteurs un panachage entre le fonds euros et les UC qui varie en fonction du montant du versement, une allocation importante sur les UC donnant droit à une bonification du rendement sur le fonds en euros. Cette stratégie est déjà appliquée par d’autres acteurs de la place comme Axa ou Swiss Life. Toutefois, les épargnants sont connus pour investir à contretemps et lorsque les marchés baissent, ils se désengagent durablement des UC. C’est la raison pour laquelle quelques professionnels mettent en place des solutions destinées à sécuriser les investisseurs sur de tels supports, à l’image de CNP Patrimoine qui a initié le mouvement avec Flexi Sérénité (L’Agefi Actifs n°678, p. 14).

Une alternative au fonds en euros.

Le fonds Option capital protégé 2020 II d’AG2R La Mondiale s’inscrit dans la même veine. « Il s’agit d’un EMTN assorti d’une double protection du capital. La première couvre 90 % de la valeur liquidative initiale du fonds à tout moment. Elle est gérée par la Société Générale. La seconde protection est gérée par La Mondiale Partenaire. Au terme de l’option au bout de quatre ans (maximum) et en l’absence de désinvestissement de l’épargnant, l’assureur réglera un montant de prestation au moins égal à l’investissement initial diminué des frais de gestion de l’option ainsi que des frais du contrat d’assurance vie », précise Serge Moreno, directeur marketing Epargne et clientèle patrimoniale d’AG2R La Mondiale. L’EMTN est composé de deux poches. La première réplique le rendement du fonds euros de la Mondiale, tandis que la seconde est investie à hauteur de 30 % sur un panier de trois fonds diversifiés. Le fonctionnement d’Option Capital Protégé rappelle celui d’un fonds Eurocroissance, avec deux nuances toutefois : une durée d’investissement plus courte (quatre ans contre huit ans minimum sur un Eurocroissance) et la protection supplémentaire apportée en cours d’investissement par la Société Générale.

Une offre patrimoniale.

La première édition de ce produit structuré a été lancée en septembre 2016. Une deuxième campagne de commercialisation a été initiée en janvier 2017. Chaque campagne de commercialisation dure trois mois. La dernière en date a été lancée le 22 mai 2017 et s’achèvera le 25 août 2017. L’option est accessible sur la majorité des contrats du groupe destinés à une clientèle patrimoniale. On la retrouve dans la gamme Aprep, à destination des conseillers en gestion de patrimoine, mais aussi dans les réseaux de distribution internes du groupe (contrats Terre de Vie et Terre de Rêve) ainsi que pour les partenaires externes du groupe. « Les deux tiers de la collecte sur Option Capital Protégé se fontt par des arbitrages depuis le fonds en euros des contrats. Le reste est constitué de souscriptions nouvelles sous forme de versements uniques. Le montant moyen d’investissement est de l’ordre de 250.000 euros  », précise Serge Moreno. L’option est également ouverte aux personnes morales, au travers des versions capitalisation des contrats. « La clientèle visée est essentiellement celle des sociétés patrimoniales et des organismes sans but lucratif reconnus d’utilité publique. Elle représente actuellement un quart de nos encours sur ce nouveau support  », indique Joëlle Dalbera, responsable département marketing financier d’AG2R La Mondiale.