Tracfin pointe les risques de blanchiment associés à l’assurance vie et aux bons de capitalisation

Quelques jours après la communication de Bercy concernant l’assurance vie, Tracfin à son tour détaille les montages susceptibles d’attirer l’attention des régulateurs
Source Tracfin

A côté de l’opération impliquant un contrat d’assurance vie déjà intégré par l’administration fiscale dans la liste des montages patrimoniaux à risque (consulter l'article en ligne), Tracfin revient sur les soupçons de blanchiment d’abus de biens sociaux et de fraude fiscale qui tirent leur origine de l’utilisation « de bons de capitalisation comme vecteur d’opacification de l’origine des fonds ».