Prévoyance

Spheria Vie remet le contrat vie entière au goût du jour

A une période où les assureurs proposent plutôt des contrats temporaires décès, Spheria Vie lance Sécurité Vie, un contrat vie entière La nouvelle offre de l’assureur est destinée aux travailleurs non salariés et aux cadres comme relais à leur couverture professionnelle.

Alors que, depuis plusieurs années, les contrats vie entière proposés par les assureurs restent plutôt dans l’ombre (L’Agefi Actifs n°253, p. 11), les angoisses provoquées par la dégradation du climat économique pourraient bien faire ressurgir ce type d’offre de prévoyance. Ainsi, Spheria Vie lance Sécurité Vie, un contrat vie entière destiné à une clientèle de cadres dirigeants ou de travailleurs non salariés (TNS).

Contrat complet.

Le principe de Sécurité Vie reste classique : une prime, dont le montant est défini à l’adhésion et comprise entre 15.000 et 250.000 euros, est versée aux bénéficiaires en cas de décès du souscripteur. Contrairement à certains contrats temporaires décès, qui n’assurent que pendant la période pendant laquelle l’assuré cotise, les garanties offertes par les contrats vie entière restent acquises pendant toute la durée de la vie du souscripteur, après une période de différé dont la durée est décidée au moment de l’adhésion. Cette période pendant laquelle l’assuré verse ses cotisations - lorsqu’il a opté pour des prélèvements périodiques - est au minimum de 5 ans et prend fin, au choix, aux 60 ans de l’assuré ou à ses 65 ans. Après cette date, le souscripteur ne paye donc plus de cotisations mais reste assuré jusqu’à son décès.

Si le décès intervient pendant la période de différé, l’assureur rembourse au bénéficiaire l’intégralité des cotisations versées entre la date d’adhésion et le décès. « Ce produit peut, dans un certain sens, être considéré comme mixte puisque, pendant la période de différé, l'assuré bénéficie d’une garantie comparable à celle d’une assurance temporaire décès et, au terme de cette période, le contrat devient une assurance vie entière jusqu’au décès de l’assuré », précise Marie-Ange Sanchez, spécialiste produit chez Spheria Vie.

A noter que ce contrat n’étant pas limité dans le temps, il est rachetable à tout moment par l’assuré à une valeur « égale au montant de la provision mathématique existante au jour de la demande de rachat, diminuée du montant des prélèvements sociaux et fiscaux », précisent les conditions générales.

Relais.

Ce produit vient en complément de la gamme de l’assureur. Ce dernier propose en effet déjà une assurance temporaire décès classique ainsi qu’une assurance vie entière, mais orientée obsèques. Contrairement au contrat lancé aujourd’hui, ce dernier produit cible une clientèle plutôt senior, pour un capital versé de 3.000 ou 4.000 euros et des cotisations très faibles.

« Avec ce nouveau contrat, nous avons clairement voulu cibler les dirigeants d’entreprise ou les travailleurs indépendants qui, pendant leur activité, bénéficient d’un régime de prévoyance obligatoire. Lorsque ces derniers cessent de travailler, ce produit leur permet de bénéficier d’une assurance comparable à celle qu’ils avaient avant de partir à la retraite. Cette offre est donc la continuité de la prévoyance obtenue dans le cadre professionnel, mais sous une forme individuelle. Cette solution d’assurance est d’autant plus avantageuse pour l’entreprise qui souscrit pour son dirigeant (ou par le TNS) puisqu’elle lui permet de bénéficier ainsi d’avantages fiscaux (déductibilité des primes) », déclare Marie-Ange Sanchez.

Toujours selon l’assureur, « cette solution est d’autant plus simple à mettre en place pour l’assuré qu’elle évite la lourdeur administrative de la sélection des risques lors du départ à la retraite puisque la sélection médicale s’effectue au moment de l’adhésion au travers d’une simple déclaration de bonne santé(jusqu’à 55 ans) ou d’un questionnaire simplifié (au-delà de 55 ans) ».

Rémunération des courtiers.

L’assureur commercialise son contrat comme un pur produit de prévoyance. L’objectif est donc, pour l’assuré, de bénéficier d’un produit de couverture dans le cas d’un décès et non de se constituer un patrimoine. Spheria utilise, pour commercialiser ce contrat, son réseau de courtiers (et de courtiers grossistes) habituels, mais il mise avant tout sur des courtiers spécialisés.

Cela se comprend car, avec des frais à l’entrée et sur versements de 25 %, ce produit peut paraître difficile à vendre s’il est mal expliqué. « Une fois la période de différé passée, le client est, de toute manière, assuré de toucher son capital. Les commissions initiales permettent simplement de bien rémunérer les courtiers sur des produits vie entière qui, habituellement, sont moins rémunérateurs », précise Marie-Ange Sanchez.