Assureurs européens et américains

S&P maintient ses perspectives à stables

Thibaud Vadjoux
Les assureurs vie asiatiques sont en revanche considérés selon des perspectives négatives.

L'agence de notation Standard & Poor's maintient ses perspectives à stables pour le secteur de l'assurance en Amérique du Nord et en Europe. Malgré la crise, S&P juge que les assureurs présentent un capital solide et sont peu exposés à des pertes assurées. Cela doit pouvoir leur permettre d'absorber l'impact financier et sa volatilité ainsi que la petite hausse de sinistres attendue.

En Europe, les assureurs présentent une grande solidité financière, juge S&P qui salue également les mesures prises par les autorités comme la provision pour participation (PPB) en France et le RückstellungfürBeitragsrückerstattung (RfB) en Allemagne. Ils peuvent servir d'amortisseur supplémentaire pendant la crise. Les assureurs-vie souffrent surtout des taux bas, ce qui avait déjà été pris en compte par S&P.

L'agence de notation ne s'attend pas une dégradation générale de la notation 'A' du secteur de l'assurance qui est la plus élevée parmi les services financiers. Mais des émetteurs seront touchés. A ce jour, S&P a dégradé la note d'un assureur et place deux signatures en perspectives négatives ou surveillance. Les assureurs-vie sont les plus exposés à la crise compte tenu de leur risque financier, en particulier les assureurs-vie asiatiques dont les perspectives ont été dégradées à négatives. A Tawain, au Japon, et en Corée, la rentabilité et la solvabilité des assureurs va s'éroder.