Smavie fait évoluer son offre d’assurance vie

La mutuelle a présenté le changement de son offre autour d’un contrat unique et annoncé l’arrivée d’un directeur général adjoint en charge de cette évolution.

L’assureur mutualiste Smavie a annoncé mardi 18 janvier une rationalisation de son offre d’assurance vie en la concentrant autour d’un seul contrat dénommé Bati épargne. Tous ses contrats d’assurance vie (1) qu’ils soient monosupport (tel que Batiretraite 2) ou multisupports (tel que Batiretraite MultiCompte) seront donc regroupés au sein de Bati épargne. Ce dernier prendra la forme d’un contrat multisupport, disposant d’une gamme diversifiée d’unités de compte et du fonds en euros Smavie, qui a enregistré une performance de 1,50% en 2021.

Bati épargne conservera les atouts des anciens contrats d’assurance vie et notamment l’antériorité fiscale. «La répartition de leur épargne n’est pas modifiée, sauf si les sociétaires le souhaitent. Les plans de versements, les rachats programmés et les autres facultés de rachat restent également inchangés tout comme la clause bénéficiaire», précise la mutuelle dans un communiqué.

Nouveau directeur général adjoint

Par ailleurs, le groupe a annoncé la nomination de Pierre Le Moine au poste de directeur général adjoint du groupe SMA en charge des assurances de personnes et plus particulièrement l’activité assurance vie et épargne retraite. Il sera notamment en charge, dans le cadre de ses fonctions, du projet stratégique de modernisation de l’offre Smavie.

Diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ensae Paris, Pierre le Moine a commencé sa carrière à l'Inspection générale des finances et à l’Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles (ACAM). Il rejoint ensuite la direction générale du Trésor avant d’être nommé, en 2009, directeur adjoint des risques d'Aviva. Pierre Le Moine était, depuis 2017, directeur financier et risques de Groupama Gan Vie, la filiale d’assurance de personnes de Groupama.

(1) hors Batiretraite 1