Primonial Reim s’attaque aux secteurs porteurs

Investie en direction de la santé et de l’éducation, Primovie vise un objectif de collecte de 100 millions d’euros - La société, qui entend faire partie des grands du secteur, lance ainsi sa troisième SCPI depuis 2011.

Aprèsavoir lancé la commercialisation d’une SCPI Scellier en mai 2011 et d’une SCPI de murs de magasins en janvier 2012, la société de gestion a décidé d’investir le créneau de la santé et de l’éducation avec Primovie, une nouvelle SCPI à capital variable. Les investissements de ce véhicule devraient couvrir un grand nombre de domaines, pourvu que ses locataires exercent une activité en relation avec ces deux thèmes, de la petite enfance jusqu’à la retraite.