L’Unep lance un nouveau contrat de capitalisation

L’offre permet d’investir 100% de son capital sur un fonds en euro-croissance mais propose un choix limité de supports et des frais élevés.

L’Unep, plateforme de distribution d’assurance vie et de produits immobiliers, a annoncé lundi 21 février le lancement d’un nouveau contrat de capitalisation. Baptisé complète Unep Evolution Capitalisation, ce contrat nominatif permettra une allocation jusqu’à 100% sur le fonds Euro-Croissance Prepar Avenir II, assuré par Prepar-Vie la filiale de la Bred Banque Populaire. Il est accessible à partir de 50.000 euros.

En 2021, le fonds euro-croissance Prepar Avenir II a réalisé une performance nette de frais de gestion de 3,39%, contre un rendement moyen de 1,10% pour le fonds en euros classique. L’allocation d’Euro-Croissance Prepar Avenir II est répartie à 50% sur des actifs de diversification (immobilier, actions, flexibles, performance absolue, private equity…) et à 50% dans des actifs de taux et assimilés (obligations et trésorerie, parts prioritaires mezzanine et capital développement). En plus de son moteur de performance lié à ses sous-jacents, le fonds offrira un bonus alloué chaque année selon l’horizon et le risque choisi par le client.

Un choix limité

Outre le fonds euro-croissance, le contrat donne accès à un choix assez limité de supports. On retrouvera un fonds en euros, 35 fonds gérés 25 sociétés de gestion sur «toutes les classes d’actifs (actions, obligations, diversifiés, …),  et dont près d’un tiers sont labelissés ISR, Greenfin et/ou Solidaires», précise l’Unep dans un communiqué. A cela s’ajoute 4 SCPI et une SCI. L’offre immobilière devrait prochainement être étoffée.

Enfin, les souscripteurs pourront opter pour deux mandats de gestion : un mandat ISR et solidaire et un mandat thématique.

Des frais élevés

Côté frais on regrettera des frais d’entrée élevés jusqu’à 3% maximum, alors que le standard du marché en ligne n'en impose pas. Dans la même veine les frais d’arbitrage de 0,50% par an sur les sommes arbitrées sont non seulement très élevés mais d’un autre temps. Les frais de gestion classiques sur les fonds ne sont pas en reste avec 0,98% par an sur le fonds euro-croissance et 1% sur le reste des unités de compte.

On l’aura compris, l’offre de l’Unep est loin d’être aussi attractive que celle de ses concurrents en ligne. Elle a cependant un intérêt majeur : la possibilité d’investir 100% de ses versements sur un fonds à capital garanti à terme.