Les unités de compte tirent l’assurance vie malgré les critiques sur leurs frais

Lionel Garnier
La collecte nette d'assurance vie redevient positive en novembre à 1,4 milliard d’euros, portée une collecte de 1,7 milliard d'euros en UC.

La collecte nette en assurance vie reprend des couleurs. Portée par des cotisations records à 12,4 milliards d’euros, elle atteint 1,4 milliard d’euros en novembre 2022, contre une décollecte nette de 0,3 milliard en octobre. Les prestations augmentent de 900 millions sur un an, à 10,9 milliards d’euros. «Cette collecte illustre parfaitement le phénomène d’oscillation entre territoire positif et territoire négatif que nous constatons d’un mois sur l’autre depuis cet été», analyse Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs. Sur le même mois, le Livret A, dont le taux pourrait monter à 3,5% en février, affiche une collecte positive de 600 millions, après une décollecte de 1,11 milliard en octobre. 

Ce retour en territoire positif pour l’assurance vie s’explique par la collecte des supports en unité de compte (UC), à 1,7 milliard, qui compense la décollecte sur le fonds euros (-0,3 milliard). Alors que l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a récemment durcit le ton sur les frais de l’assurance vie, notamment ceux des UC, Franck Le Vallois met en avant les efforts des assureurs pour garantir l’attractivité du dispositif. «Pour préserver cette attractivité, la transparence et la lisibilité des frais sont essentielles. C’est le sens de l’annonce que France Assureurs a faite, en invitant ses membres à renforcer, à compter de 2023, l’examen des unités de compte référencées en comparant les frais de chaque UC à un niveau de référence», affirme le dirigeant.
5 milliards pour les PER

La fédération estime notamment qu ’il «pourrait être utile» de se plonger dans la performance nette des frais par rapport aux UC de la même catégorie lorsque ces frais dépassent de 50% ce niveau de référence. Sur les onze premiers mois de 2022, les cotisations en UC restent stables à 51,6 milliards d’euros tandis que le total des cotisations, de 131,6 milliards d’euros, diminue de 3 milliards d’euros sur un an. Le part des cotisations en UC est stable à 39%

Les PER commercialisés par les entreprises d’assurance conservent leur élan, avec 129.300 assurés supplémentaires, 1,4 milliard d’euros de versements sur le mois de novembre 2022 et une collecte nette de 900 millions en novembre (+26% sur un an). France Assureurs dénombre 100.300 nouveaux assurés (1 milliard d’euros de versement) et 29.000 transferts d’anciens contrats vers un PER (400 millions d’euros). La collecte nette des PER s’élève 5,4 milliards d’euros depuis janvier 2022 pour un total de 3,7 millions d’assurés.