Les fonds euros au point mort chez CNP Assurances

Par Amélie Laurin
En 2019, la collecte nette a été négative de 3 milliards d’euros sur les produits traditionnels.

CNP Assurances, le premier assureur vie français, a quasiment stoppé les souscriptions d’assurance vie en euros, investies très majoritairement en obligations donc pénalisées par les taux bas, voire négatifs. « Notre collecte nette a été négative de 3 milliards d’euros sur les produits traditionnels et positive de 3,3 milliards d’euros en unités de compte (UC) », précise Antoine Lissowski, le patron de CNP. Selon lui, « la transformation [des flux] est déjà intervenue » au profit des UC, ces produits diversifiés dont le capital n’est pas garanti par l’assureur.