Les assureurs veulent compter en fonds propres les réserves de PPE

Les mutualistes ont demandé au gouvernement un arrêté en ce sens, selon Les Echos.

Pouvoir encaisser le choc des taux négatifs et bénéficier de plus de souplesse quant aux exigences de Solvabilité 2. Selon Les Echos, les assureurs mutualistes ont demandé au ministère des Finances de prendre un arrêté afin de leur permettre "d''une part, de compter en fonds propres les bénéfices qu'ils ont mis en réserve sous forme de provision (PPE) pour lisser les rendements ; d'autre part, de laisser leur ratio osciller dans une fourchette large". Thierry Martel, président de l'Association des assureurs mutualistes (AAM), assure cependant au journal économique qu'il n'y a "aucun risque de liquidité" sur l'épargne des Français.