Le régulateur de l’assurance s’inquiète du coût de certaines unités de compte

La rédaction
Le régulateur lance une consultation résultant de l’inquiétude concernant les coûts de certains produits en unités de compte toujours trop élevés.

Le régulateur européen des assurances (EIOPA) a lancé mardi « une consultation sur un cadre visant à traiter le risque d'optimisation des ressources sur le marché européen des produits en unités de compte. » Cette consultation résulte de l’inquiétude concernant « les coûts de certains produits en unités de compte [qui]continuent de rester trop élevés ».

Concrètement, ce cadre repose sur trois points : une meilleure évaluation de la valeur offerte par les produits en unité de compte, une meilleure évaluation par les fabricants des coûts lorsque les produits sont testés, et mieux cibler les marchés des produits difficiles à comprendre.

En 2019, les produits en unités de compte représentaient 340 milliards d’euros de primes brutes, rapporte l’Eiopa. Un montant qui sera supérieur en 2020.

« Les préoccupations existantes ont été renforcées par la crise du Covid-19. L'environnement de taux d'intérêt bas, associé aux chocs du marché et au risque que les ménages aient besoin d'un accès accru aux liquidités, souligne l'importance de toujours offrir de la valeur aux consommateurs avec les produits en unités de compte », se justifie le régulateur.