Intermédiaires d’assurances

Le modèle de l’Orias est plébiscité

Le rapport annuel 2009 d’activité vient d’être publié, révélant un nombre d'intermédiaires en assurances relativement stable. L'efficacité de l'Orias inspire les pouvoirs publics qui pourraient envisager d'élargir son champ de compétences à d'autres professionnels.

L’Organisme pour le registre des intermédiaires d’assurances (Orias) vient de publier son rapport d’activité pour l’année 2009, le troisième depuis la création de l’association en 2006. Pour mémoire, cet organisme placé sous la tutelle de la direction générale du Trésor recense l’ensemble des intermédiaires en assurances. Son financement est assuré par des frais d’inscription annuels fixés par arrêté ministériel.

Stabilité des chiffres.