Le fonds euros des PER surperforme le fonds euros classique

Mathilde Castagna
Le développement des FRPS pourrait accroître l’écart de performance des fonds euros classiques et ceux retrouvés au sein des régimes de retraite, selon les données du site Good Value for Money.

En 2021, les performances affichées par les fonds en euros retrouvés au sein des régimes de retraite, comme les plans d’épargne retraite individuel, étaient 0,5% supérieures à celles des fonds euros classiques. Le fonds en euros de régime de retraite a dégagé des performances financières brutes de 2,97%, tandis que le fonds en euros classique affichait un résultat brut de 2,45%. Le phénomène devrait s’accroître avec le développement des fonds de retraite professionnels supplémentaire (FRPS), explique le site spécialisé sur les assurances de personnes et les placements financiers Good Value for Money, fondé par Cyrille Chartier-Kastler.

En effet, ce type de structure devrait permettre aux acteurs d’optimiser leur perspective de rendement, via des allocations plus risquées, grâce notamment à une régulation adaptée aux investissements de long terme. Les fonds en euros qui composent les supports d’épargne retraite bénéficient ainsi d’une poche de diversification plus importante et d’une poche obligataire présentant des caractéristiques plus agressives. Le site Good Value for Money a comparé la composition moyenne des portefeuilles à fin 2021. Au sein des fonds euros classiques la poche obligations représente 77,63% de l’allocation, tandis que celle du fonds en euros de régimes de retraite s’élève à 69%. En contrepartie, le fonds en euros des supports retraite consacre 17,58% de ses investissements à des actions, contre 9% pour le fonds en euros classique. La part allouée à l’investissement immobilier est également supérieure au sein des allocation des supports retraite. Elle s’élevait à 9%, 6,75% pour le fonds en euros classique.

Un rating prudent

«Rappelons que les normes prudentielles favorisent l’investissement obligataire en obligations souveraines les mieux notées. Mais, il faut être conscient que si les fonds en euros n’étaient investis qu’en obligations souveraines allemandes, le taux moyen servi aux épargnants serait nul. D’où la nécessité de prendre du risque», avance Good Value for Money. Le fonds en euros classique fait preuve d’une plus grande prudence sur le rating moyen des contreparties obligataires avec une note de A+, tandis que le fonds en euros retraite avance une note de A.

Cette année, la performance du fonds en euros classique devrait être supérieure aux performances passées, grâce notamment aux provisions pour participation aux bénéfices (PPB) accumulées ces dernières années.