Le Comité consultatif du secteur financier bute sur la réforme de l’assurance vie eurocroissance

Il ressort du document que « le CCSF n’est pas en mesure de se prononcer sur l’une ou l’autre des propositions mentionnées dans la consultation précitée, compte tenu de l’extrême technicité du sujet et du court délai de consultation, et relève que ces options suscitent à tout le moins un certain nombre d’interrogations ».
Fotolia

 

Par voie de communiqué, il est annoncé que lors de la réunion du 13 octobre 2015, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a examiné les deux propositions faisant l’objet d’une consultation publique portant sur les contrats d’assurance vie eurocroissance.

Le communiqué est accessible en ligne ICI. 

Il ressort du document que « le CCSF n’est pas en mesure de se prononcer sur l’une ou l’autre des propositions mentionnées dans la consultation précitée, compte tenu de l’extrême technicité du sujet et du court délai de consultation, et relève que ces options suscitent à tout le moins un certain nombre d’interrogations ».

 

« S’agissant de la relance proposée, le Comité estime qu’il est plus important que jamais que cette lisibilité de l’information soit apportée aux souscripteurs et futurs souscripteurs de ces fonds et que les personnels chargés d’en assurer la commercialisation reçoivent une formation adaptée. Il convient également de veiller à l’information apportée aux assurés au cours de la vie du contrat. Compte tenu de la complexité du produit, il est indispensable qu’il puisse être expliqué aux épargnants auxquels il sera proposé et que ses caractéristiques soient bien comprises par eux ». 

Fichiers: