L’assurtech Assurly lève 6 millions d’euros

La néo-assurance espère obtenir son agrément de compagnie d'assurance au second semestre.
L'équipe d'Assurely

Le néo-assureur Assurly a annoncé mardi 6 juillet une levée de fonds en « seed » de six millions d’euros. Ce tour de table a réuni le fonds Cleverton Ventures et plusieurs business angels comme Jean-Pierre Bégon-Lours (ex-AXA, GMF), Guillaume Sarkozy (Scor, ex-Malakoff Mederic) ou encore Patrick Lucas (ex-Gras Savoye). Cette levée de fonds devrait permettre à l’assurtech d’accélérer le développement de son produit d’assurance de prêt immobilier 100% digital et son déploiement au niveau national.

Disponible sur les stores depuis le mois d’avril, l’application Assurly permet d’obtenir un devis d’assurance de prêt en trois minutes et d’en souscrire une en dix minutes. Elle promet aussi de « décharger le client de toute démarche administrative, notamment au moment de la résiliation de l’ancien contrat », précise Assurly dans un communiqué.
 
Depuis janvier 2021, Assurly s’est concentrée à développer un canal d'acquisition en BtoBtoC en signant des alliances avec d’autres assurtech, legaltech, fintech et marketplace souhaitant se lancer dans le crédit immobilier. Lovys, Avostart, SlimPay et Rakuten France, entre autres, proposent son service à leurs clients. 

Par ailleurs, la néo-assurance finalise les démarches auprès de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) pour exercer en tant que compagnie d’assurance courant 2021.