L’assurance vie signe un premier semestre record

Gaëtan Pierret
La collecte nette atteint 12,1 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année.

L’assurance vie a retrouvé sa dynamique au premier semestre 2022, selon le bilan dévoilé ce mercredi 27 juillet par France Assureurs. Sur les six premiers mois de l’année, le support a enregistré une dynamique très forte. Les cotisations se sont élevées à 76,4 milliards d’euros, «un niveau record depuis 10 ans», a souligné Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs lors d’un point presse. Elles ont été dirigées vers les unités de compte (UC) à hauteur de 31,5 milliards d’euros, en hausse de 8% par rapport au premier semestre 2021. Les fonds en euros n’ont attiré que 44,9 milliards d’euros de cotisations, enregistrant un repli de 3% par rapport à la même période l’année dernière. «La part des cotisations en UC s’établit à 41% sur le premier semestre, à comparer à 39% pour l’ensemble de l’année 2021», précise France Assureurs.

La collecte nette s’établit à 12,1 milliards d’euros, soit 1,8 milliard d’euros de plus qu’au premier semestre 2021. Elle s’élève à 20,9 milliards d’euros pour les UC et demeure négative pour les fonds en euros (-8,8 milliards d’euros). A fin juin, l’encours total des contrats d’assurance vie s’établissait à 1.821 milliards d’euros.

Les transferts de contrat et les PER progressent

Au premier semestre 2022, 216.000 contrats d’assurance vie ont été transférés dans le cadre de la loi Pacte, hors transferts des contrats d’assurance retraite vers un plan d’épargne retraite (PER). Une nette progression par rapport au second semestre 2021 (159.000). Au total, pas moins de 8,1 milliards d’euros ont été transférés, dont 1,8 milliard d’euros réinvestis en UC.

De leur côté, les PER continuent leur progression. Sur les six premiers mois de cette année, les cotisations versées s’élèvent à 3,3 milliards d’euros, en hausse de 37% par rapport au premier semestre 2021. A ce montant viennent s’ajouter 7,8 milliards d’euros de transferts de contrats d’assurance retraite (+43%). «Au total, le marché des PER commercialisés par les entreprises d’assurance enregistre ainsi des versements de 903 millions d’euros sur le mois de juin 2022 et de 11,1 milliards d’euros depuis le début de l’année 2022», détaille France Assureurs.

A fin juin 2022, 3,4 millions d’assurés détiennent un PER pour un encours de 41,4 milliards d’euros.