Prélèvement forfaitaire unique

L'assurance vie exclue du choc de simplification

L’empilement des régimes d’imposition alourdit le régime fiscal de l’assurance vie
Les assureurs sont suspendus à la parution des futures instructions au BOFiP

Le 15 décembre dernier, les députés ont adopté en séance publique l’article 11 du projet de loi de finances (PLF) pour 2018. Rompant avec le principe de barémisation des revenus du capital, ils ont opté pour un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % réparti entre 12,8 % d’impôt et 17,2 % de prélèvements sociaux. De l’avis de Bruno Le Maire, ministre des Finances, une telle évolution représente un « gage de simplicité et de lisibilité de l’épargne ».