L’assurance vie en bonne forme

Depuis le début de l'année, la collecte dépasse les 17 milliards d'euros.

Les mois de collecte positive se succèdent dans l'assurance vie. En août, celle-ci s’est établie à 2,4 milliards d’euros, selon la Fédération française de l’assurance (FFA), portant l’ensemble de la collecte à 17,1 milliards d’euros depuis le début de l’année. Il faut remonter à 2010 pour voir d'aussi bons résultats.

Au cours des huit premiers mois de 2018, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurances s’élève à 95,2 milliards d'euros, contre 89,8 milliards d'euros sur la même période en 2017. Les versements sur les supports unités de compte représentent 27,4 milliards d’euros, soit 29 % des cotisations. Les prestations versées par les sociétés d'assurances sur la même période s'élèvent à 78,0 milliards d'euros. L’encours des contrats d’assurance-vie (provisions mathématiques et provisions pour participation aux bénéfices) s’élève à 1.708 milliards d’euros à fin août 2018, en progression de 3 % sur un an.

« Le mois d’août, marqué par les vacances, ne donne pas lieu à de nombreuses opérations patrimoniales, ce qui conduit à une traditionnelle baisse des rachats, explique Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne. Si la collecte brute enregistre également généralement une décrue, celle-ci s’est avérée, cette année, assez faible conduisant à une belle collecte nette ».

De son côté, l’inflation, qui conduit à la baisse du rendement réel des fonds en euros, « ne nuit pas à la collecte. Les ménages, par effet d’encaisse, ont toujours tendance, au moment de la reprise de l’inflation à épargner davantage. Le changement du régime fiscal avec l’introduction du prélèvement forfaitaire unique n’a pas d’incidence », conclut le Cercle de l’épargne.