L'assurance vie continue de profiter du désamour vis-à-vis de l'épargne réglementée

L'Agefi, édition de 7h, 24 décembre 2014
Mieux rémunérés, les contrats vie affichent une collecte nette de onze mois consécutifs, alors que le Livret A décollecte encore.

Le jeu des vases communicants se poursuit entre l'assurance vie et les livrets d'épargne réglementés. Dans un contexte de faible inflation, le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) ont affiché une décollecte cumulée de 1,63 milliard d'euros, dont 1,25 milliard pour le premier.

Selon les chiffres publiés hier par la Caisse des dépôts (CDC, qui centralise la majeure partie des encours des livrets réglementés), le Livret A affiche ainsi son septième mois consécutif de décollecte. Depuis le début de l'année, il a perdu 5,84 milliards d'euros, pour un encours de 260,3 milliards au 30 novembre. Pour sa part, le LDD subit des retraits depuis septembre, même si ceux-ci sont plus réduits en novembre (380 millions) qu'au cours des mois précédents (780 et 880 millions). Sa collecte annuelle passe dans le rouge (-390 millions) et ses encours s'établissent à 100,6 milliards.
Les livrets d'épargne réglementés sont victimes de la faiblesse persistante de l'inflation, qui a atteint 0,3% en novembre: leur rémunération est limitée à 1% depuis le 1er août, ce qui représente un plancher historique. En outre, le regain de la consommation observé en novembre (+0,4%, notamment en perspective des congés et des fêtes de fin d'année) a pu se traduire par une augmentation des retraits et pourrait se reproduire en décembre.
A contrario, les produits d'assurance vie bénéficient d'une rémunération supérieure. Selon les estimations provisoires de l'Association française de l'assurance (AFA, qui réunit la FFSA et les mutualistes du Gema), la collecte nette a atteint 1,9 milliard d'euros en novembre: il s'agit du onzième mois consécutif de hausse. Depuis janvier 2013, l'assurance-vie n'aura subi que deux mois de retraits nets, en juin (-200 millions) et en décembre 2013 (-1,6 milliard).
Depuis le début de l'année, la collecte nette totale s'établit à 21,3 milliards d'euros, tandis que l'encours des contrats d'assurance vie s'élève à 1.515 milliards au 30 novembre. Le montant des cotisations a augmenté de plus de 7%, à 116,1 milliards, tandis que les prestations versées par les assureurs ont reculé de 1,25%, à 94,8 milliards.