L'assurance vie affiche sa première decollecte en trois ans

Pour la première fois depuis décembre 2013 l'assurance vie a terminé le mois sur une décollecte de 100 millions d'euros.

Le montant est symbolique mais la tendance est bien là : l'assurance vie a poursuivi sa tendance baissière en affichant pour le mois d'octobre une décollecte de 100 millions d'euros, selon les statistiques de la Fédération française de l'assurance. Les cotisations collectées ont été de 10,1 milliards d'euros pour des versements à 10,2 milliards d'euros, soit une collecte nette négative, la première depuis décembre 2013.

Les signaux d'alarme on été bien présents lors des mois précédents. En septembre, la collecte nette s'affichait à 0 avec des cotisations et prestations à 9,6 milliards d'euros, après un mois d'août médiocre (+500 millions d'euros). 

"La polémique liée à la loi Sapin 2 avec les mesures exceptionnelles en cas de crise financière a sans nul doute pénalisé, au mois d’octobre, la collecte de l’assurance vie", tente d'expliquer le Cercle de l'Epargne, affirmant que "la rupture amorcée en septembre est donc confirmée".

Pour rappel, la loi Sapin 2 a été votée le 8 novembre dernier. Elle permet notamment de "restreindre temporairement tout ou partie des actifs" et de "retarder ou limiter temporairement, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrage ou le versement d’avances sur contrat", des dispositions rappelées dans ce récent article publié sur l'Agefiactifs.comLe sujet reste toutefois encore soumis à l'acceptation du Conseil Constitutionnel, saisi le 15 novembre dernier par des sénateurs et députés de l'opposition.

A noter également, le succès des Unités de compte (UC). Le mois dernier, ce sont 2,5 milliards d'euros qui ont été versés contre 1,8 milliard le mois précédent, faisant culminer la collecte annuelle sur les UC à 21,6 milliards d'euros (19% du total de des versements).