Solvabilité 2

La réassurance pour réduire le capital de solvabilité requis

Les projets Solvabilité II agitent les assureurs vie sur tous les fronts et la réassurance est intégrée dans leurs réflexions. L’étude exclusive du réassureur RGA réalisé par OpinionWay confirme que les assureurs Vie devraient faire bouger leurs structures de réassurance Vie progressivement mais peut être de manière radicale
David Dubois, Directeur du Développement, RGA France

A 18 mois de l’entrée en vigueur de Solvabilité II, RGA France, a souhaité faire le point sur les conséquences opérationnelles de cette réforme pour le marché de la réassurance Vie en France.

Ainsi, s’il est constaté que Solvabilité II amènera les organismes d’assurance à réétudier leurs programmes de réassurance Vie pour 70 % des répondants, la mise en œuvre s’effectuera sous l’impulsion des Directions Générales pour 61 % et pour plus de 40 %, sous celle des Directions Financières et des Directions des Risques.

Toutefois, ces études devraient s’étaler sur plusieurs années à compter de la date d’entrée en vigueur de la Directive (le 1er janvier 2016). Autre fait marquant, 50 % des répondants estiment que les opérations de réassurance devraient permettre de réduire tout ou partie du SCR Marché (Solvency Capital Requirement) ce qui introduira une composante « Actifs » dans les opérations de réassurance vie, avance RGA.

Vers une vision plus financière de la réassurance. Les structures de réassurance vie, actuellement en vigueur, s’inscrivent pour 85 % des répondants sur la durée afin de répondre à leurs principaux besoins : protéger les fonds propres et limiter la volatilité du résultat. Cette vision traditionnelle de la réassurance vie devrait progressivement laisser place à une vision plus financière. Les impacts sur le bilan économique et le ratio de solvabilité sont globalement maîtrisés par les principaux acteurs : 91 % des répondants estiment que les équipes en charge du projet Solvabilité II maitrisent les impacts de la réassurance sur le ratio de solvabilité.

David Dubois, directeur du développement de RGA France, précise que « La concomitance de la crise financière avec les travaux préparatoires à l’entrée en vigueur de Solvabilité II avait fait couler beaucoup d’encre sur la forte exposition aux risques financiers des assureurs Vie. Les acteurs du marché doivent maintenant s’organiser afin de préparer au mieux l’évolution de leurs stratégies de réassurance. Cette étude fait notamment apparaître que 55 % des professionnels consultés pourraient envisager le transfert d’une partie des actifs financiers aux réassureurs pour réduire le SCR Marché. »