La collecte de l'assurance vie se stabilise en août

Réjane Reibaud
La collecte nette cumulée depuis le début de l'année demeure négative, à 6,5 milliards d'euros.

La décollecte mensuelle de l'assurance vie semble commencer à se stabiliser. Alors que depuis le mois de mars, dans un environnement de pandémie liée au Covid-19, les prestations versées par les contrats sont plus importantes que les cotisations reçues, elles sont en août très proches de l'équilibre à - 100 millions d'euros, d'après les chiffres de la Fédération Française de l'Assurance (FFA). En juillet, la décollecte était de 700 millions tandis qu'au printemps, elle dépassait les -2 milliards par mois.

Depuis le début de l'année, la collecte nette cumule un montant négatif de 6,5 milliards d'euros au cours des huit premiers mois de l'année (+18 milliards d'euros sur la même période en 2019).

Le montant des cotisations est de 72,7 milliards d'euros brut (97,5 milliards d'euros sur la même période en 2019). Les versements sur les supports unités de compte représentent 25 milliards d'euros, soit 34 % des cotisations depuis janvier.

Les prestations versées par les sociétés d'assurance s'élèvent à 79,3 milliards d'euros (79,5 milliards d'euros sur la même période en 2019).

L'encours des contrats d'assurance vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s'élève à 1.761 milliards d'euros à fin août 2020.

"Malgré le net recul observé sur la période de janvier à août 2020, en raison de la réduction de l'activité des réseaux commerciaux, les cotisations en unités de compte se révèlent dynamiques, en atteignant près de 2 milliards d'euros de plus que sur la même période en 2019", relève la FFA.

La FFA indique par ailleurs que le Plan d'Épargne Retraite (PER) "commercialisé depuis près d'un an poursuit son développement à un rythme croissant, et l'encours sous gestion des assureurs atteint déjà 2,7 milliards d'euros".