Generali et Goodvest lance un contrat d’assurance vie 2°C

La fintech Goodvest veut démocratiser l'investissement responsable et durable.

Goodvest, la fintech spécialisée dans l’investissement durable a annoncé jeudi 2 septembre le lancement d’un contrat d’assurance vie en partenariat avec Generali. Baptisé Goodvie, le contrat se veut être le premier entièrement compatible avec l’Accord de Paris sur le climat.

Ce nouveau produit permet de proposer à tous les utilisateurs de Goodvest « une épargne alignée sur une trajectoire de maximum 2 degrés Celsius par rapport au niveau préindustriel quel que soit le profil de l’investisseur », assure la fintech dans un communiqué. Accessible à partir de 500 euros, il se base uniquement sur des ETF (Exchange-Traded Funds) et fonds en clean shares (fonds sans rétrocessions).

Thématiques ESG

Environnement et transition écologique, Énergies vertes, Accès à l'eau, Emploi et solidarité, Santé et recherche, Pays émergents responsables... En fonction de son profil, l’épargnant a le choix entre différentes thématiques composées de fonds labellisés afin d’effectuer des investissements qui lui correspondent.

Goodvest et Generali Vie proposent ainsi des orientations de gestion sélectionnant des fonds s'inscrivant dans une démarche de lutte contre le réchauffement climatique. La solution développée par Goodvest combine le profil de risque de l’investisseur, la thématique de son choix et les données recueillies par Carbon4 Finance (fournisseur de données indépendant sur le climat cofondé par Jean Marc Jancovici) pour créer automatiquement un portefeuille d’investissement 100% en ligne avec l’Accord de Paris.

Principales caractéristiques du contrat d’assurance vie Goodvie :

- 100% aligné avec l’Accord de Paris : gestion conseillée en assurance vie alignée sur une trajectoire estimée à 2°C maximum de réchauffement climatique.

- Exclusion stricte des secteurs néfastes tels que le tabac, l’armement, l’extraction d’énergies fossiles ou encore les entreprises violant le pacte des Nations Unies.

- Des fonds labellisés ISR, Greenfin ou Finansol qui financent des entreprises et des projets durables.

- Aucun frais caché, fonds uniquement en clean shares et ETF uniquement en réplication physique. Accès à l’empreinte carbone des fonds et leurs compositions.

- Une souscription en ligne en cinq minutes depuis le web et un investissement à partir de 500 euros.