Assurances de personnes

Ciprés vie lance une formule sans sélection médicale

La filiale du groupe de courtage Molitor, Ciprés vie, courtier grossiste spécialisé dans les produits packagés en assurances de personnes à destination des TNS et des petites entreprises, (santé, prévoyance, chômage, emprunteur, mobilité internationale et frais généraux permanents) propose deux nouvelles solutions à destination de ses 2.000 courtiers apporteurs : la gestion du risque lourd sur internet et la suppression, sous conditions, de la déclaration de santé.

 - la gestion du risque lourd sur internet : ce service permet de proposer l'adhésion en ligne en assurance collective pour les travailleurs non salariés (TNS) sur le risque prévoyance (décès, incapacité/invalidité, rente de conjoint, rente éducation) et pour des capitaux sous risque pouvant aller jusqu'à 2 millions d'euros.

Une fois les devis réalisés, les courtiers vont pouvoir directement émettre en ligne les certificats d'adhésion de leurs clients TNS en prévoyance et frais de santé, dans le cadre du produit phare de la société, le Pack Pro Entreprise (PEE).

- la suppression de la déclaration de santé lors d’une adhésion en prévoyance TNS : cette évolution du processus de souscription du PPE a pour objectif de fluidifier les adhésions. Il consiste à octroyer à l’ensemble des correspondants de Ciprés vie le droit de commercialiser des contrats prévoyance TNS sans formalité médicale. Ce droit est ouvert à compter de la 21ème affaire nouvelle TNS (réalisée après le 1er juillet 2011 et régularisée avant le 31 janvier 2012). La déclaration de santé habituelle est alors remplacée par une simple déclaration d’arrêt de travail.

« Cette évolution qui concurrence directement les assurances collectives permet à son réseau de courtiers de se voir octroyer un droit par le volume d’affaires apporté, lui permettant de contribuer à une meilleure mutualisation du portefeuille », explique le courtier grossiste. L’objectif de Ciprés vie est de doubler sa collecte dès 2012, « pour tendre vers 100.000 TNS assurés, soit environ 5 % du marché »,  met en avant son directeur général, Laurent Ouazana. Une innovation qui entend aider les courtiers de proximité à lutter contre les accords de branche et les clauses de désignation des organismes assureurs.