Assurance vie en déshérence, FICOVIE et euro-croissance au programme du Gema

Arnaud Chneiweiss, et Maud Schnunt, respectivement adjoint au secrétaire général et responsable juridique assurances de personnes du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema) sont revenus pour agefiactifs.com sur les projets de la Place.

Agefiactifs.com.- Quel regard le Gema porte-t-il sur l’élaboration de la loi visant les contrats en déshérence dont l’examen va reprendre au Sénat le 16 avril prochain ? 

Maud Schnunt - Cette proposition de loi est basée en grande partie sur les préconisations du rapport rendu par la Cour des comptes en juillet 2013. Si nous n’avons donc pas eu de surprise en prenant connaissance de ce texte, en revanche nous en nuançons la portée dans la mesure où en pratique, il n’est pas toujours facile de trouver tous les bénéficiaires.