Actus internationales

ITALIE

Les Italiennes fortunées privilégient la sécurité de leurs investissements

Newsmanagers, 04/05/21

Les femmes « à haut profil » - occupant un poste à responsabilité et disposant d’un patrimoine personnel d’au moins 250.000 euros - sont au nombre de 60.000 en Italie, soit 0,2 % de la population féminine, montre une nouvelle étude réalisée par Ipsos pour le compte de Candriam et de l’Association italienne de la banque privée (AIPB) sur cette catégorie. C’est cinq fois moins que chez les hommes. L’étude montre que ces femmes sont 84 % à être intéressées par la gestion de leur argent, soit plus que les hommes (71 %). Ces 12 derniers mois, 68 % des femmes de l’échantillon déclarent avoir acquis à plusieurs reprises un produit d’investissement.

Lorsqu’elles songent à investir, les femmes « à haut profil » sont 50 % à placer la sécurité comme l’aspect le plus important pour elles. En deuxième place vient le rendement (20 %), puis la simplicité (12 %) et la disponibilité (11 %).

 

SUISSE

Archegos se dirige vers la faillite

Financial Times, 05/05/21

Le clap de fin approche pour Archegos Capital Management. Le family office dirigé par Bill Hwang se prépare à faire faillite, a révélé le Financial Times, alors que les banques qui lui procuraient des financements pour ses investissements veulent récupérer leur argent.

Archegos a recruté des conseils en restructuration pour l’aider à répondre aux demandes des banques et à gérer l’extinction de ses opérations, ajoute le FT, citant deux personnes proches du dossier. Archegos n’a pas souhaité commenter, précise le quotidien britannique.

Les pertes totales des banques dans cette affaire s’élèvent à plus de 10 milliards de dollars. Credit Suisse est la plus touchée, avec 4,8 milliards de dollars de pertes au premier trimestre liées au hedge fund. A cette somme s’ajoutent 656 millions supplémentaires qui seront comptabilisés au deuxième trimestre. Plusieurs dirigeants de la banque ont été remerciés. Nomura a perdu 2,3 milliards de dollars sur le trimestre.

Certaines banques ont échappé au pire. C’est le cas, par exemple, de Deutsche Bank ou de Goldman Sachs. Largement citée au début de l’affaire comme étant un des partenaires d’Archegos de premier plan, la banque américaine n’a pas fait état, lors de la présentation de ses comptes, de pertes liées au hedge fund.

 

BRÉSIL

Safra rachète la gestion de fortune brésilienne de Crédit Agricole

Reuters, 29/04/21

La société de services financiers brésilienne Banco Safra a acquis la branche de gestion de fortune de Crédit Agricole au Brésil pour un montant non dévoilé, rapportent plusieurs médias dont Reuters.

La filiale de Crédit Agricole, qui gère 5 milliards de réaux brésiliens (771 millions d’euros), est gérée via Indosuez Wealth Management. Cette opération intervient après la vente officialisée en mars de l’activité de gestion de fortune de Crédit Agricole à Miami au groupe espagnol Santander.

Crédit Agricole continuera cependant de servir ses clients bancaires au Brésil, indique Reuters. Avec cette acquisition, Safra devient le sixième plus gros gestionnaire d’actifs brésilien avec 110 milliards de réaux brésiliens d’encours sous gestion selon l’agence.

 

ETATS-UNIS

Les Spac voient leurs actions chuter

Financial Times (FT), 03/05/21

Les actions de sociétés qui se sont introduites en Bourse par le biais d’accords de « chèque en blanc » ont chuté des deux cinquièmes en moyenne par rapport à leur niveau le plus haut, selon des calculs du Financial Times. Sur les 41 Spac qui ont bouclé des transactions depuis le début de 2020, seulement trois se négocient dans une fourchette de 5 % du pic de leurs actions. 18 ont perdu plus du double de leur valeur et plusieurs sont en baisse de plus de 80 %. Le déclin moyen est de 39 %.