Fintech et gestion indicielle : quelles caractéristiques ?

Annabelle Rocat, directrice gestion privée A2Consulting, se base sur une étude publiée par le superviseur européen des marchés financiers pour décrire le développement des ETF dans la gestion sous mandat. Elle s’intéresse par ailleurs aux coûts de gestion.

L'Esma qui est le superviseur européen des marchés financiers a récemment mis en cause la gestion passive déguisée. En cause, 15 % d’un échantillon de fonds supposés « actifs » qui se contenteraient de répliquer leur indice. Pourtant ce sont bien des frais identiques à ceux de la gestion active qui sont facturés.