Retraites

Pour une nouvelle dimension de la protection sociale

Philippe Crevel, économiste, directeur du Cercle de l’Épargne
Le régime universel de retraite préconisé par Jean-Paul Delevoye, répond à un double objectif : l’équité et la simplicité.
Le système par point permettra de connaître le montant potentiel de sa future pension et les pouvoirs publics pourront piloter le système à travers les valeurs d’achat et de rachat des points tel que cela est déjà pratiqué à l’AGIRC/ARRCO.

C’est à la fois un changement de mode d’organisation, avec la fin des régimes spéciaux et des fonctions publiques, ainsi qu’un changement des règles de calculs. Le passage de notre système construit au fil de l’eau depuis plus de 70 ans à un système unique constitue un exercice de haute voltige. Il faut, en effet, faire converger 42 régimes de base et les régimes complémentaires qui y sont attachés vers un système unique à points.