Protection sociale en entreprise : le cabinet Gerep explique la portabilité des droits

La société de courtage revient sur la loi de Sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 qui, en plus d’introduire la généralisation de la complémentaire santé pour les salariés, prévoit un dispositif de portabilité des droits en prévoyance mais aussi en santé de 12 mois maximum en cas de rupture du contrat de travail et sous certaines conditions.