L'Agéa s'inquiète d'une mesure du PLFSS concernant la complémentaire des retraités

Dans un communiqué, l'Agea s'inquiète d'une disposition présente dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2016, concernant la complémentaire santé des retraités. 

"Au détour de l’article 21 du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2016, le Gouvernement veut désormais faire main basse sur la complémentaire santé séniors en créant un système de pré-sélection d’un nombre restreint d’organismes « agréés »", est-il écrit dans le communiqué.

"Nous sommes frappés par l’incohérence de certaines décisions. D’une part, on impose aux intermédiaires un « devoir de conseil » renforcé, d’autre part on demande au marché d’être « hyper-concurrentiel» et, dans le même temps, on veut mettre en place des mécanismes qui consistent à privilégier seulement quelques acteurs qui auraient la faveur du Gouvernement", ajoute le texte.