Assurance vie : 74% des Français favorables au transfert des contrats

Selon un sondage publié par le service d’investissement financier Nalo, 74 % des Français se disent favorables à une évolution réglementaire autorisant le transfert des contrats d’assurance-vie.

Alors que l’examen de la loi Pacte a débuté ce mercredi, un sondage réalisé par YouGov pour la Fintech Nalo révèle que 74 % des Français se disent favorables à une évolution réglementaire autorisant le transfert des contrats d’assurance-vie. Actuellement, l'assurance vie n’est pas transférable. Un épargnant qui aurait contracté une assurance vie auprès d’une banque ou d’une société d’assurance ne peut pas la faire gérer auprès d’un autre établissement, sauf à perdre les avantages fiscaux accumulés.

Quant à ceux qui ont déjà ouvert un contrat d’assurance vie, ils sont 86% à voir d’un bon oeil une telle évolution. Parmi les raisons évoquées, plus d’un tiers des sondés indiquent être favorables au transfert de l’assurance-vie pour pouvoir dynamiser leurs propres contrats. “Beaucoup d’épargnants français aimeraient transférer leur assurance-vie car leur contrat actuel ne permet plus de répondre à leurs objectifs. Certains sont déçus de la performance quand d’autres observent avec regret que leur établissement d'origine n’a pas pris le virage du digital”, précise Hugo Bompard, directeur scientifique de Nalo. Parmi les autres raisons, la possibilité de réduire les frais est souvent mentionnée.