Assurance emprunteur : MMA entend séduire les professions libérales avec sa nouvelle offre

MMA annonce le lancement d’une nouvelle offre d’assurance emprunteur répondant à la couverture des prêts immobiliers et non immobiliers, réalisés à titre privé, familial ou professionnel pour un montant minimal assuré de 15.000 euros et quel que soit le taux appliqué (fixe, variable, modulable, amortissable, taux zéro…).

Les principales caractéristiques mises en avant par l’assureur sont :

-         Un ajustement des détails du prêt possible jusqu’à sa date de démarrage ;

-         Des garanties décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), incapacité totale de travail temporaire (ITT), y compris pour les inactifs (sous certaines conditions), invalidité permanente totale et partielle ;

-         Aucun délai de carence appliqué et plusieurs types de franchise en cas d’ITT (entre 30 et 180 jours) ;

-         Prise en compte de l’incapacité d’exercer sa profession pour la détermination du taux d’invalidité (et non l’incapacité d’exercer toute activité), et pour les professions libérales (avocat, huissier de justice, notaire, expert-comptable, architecte, géomètre et la plupart des professionnels de santé) une évaluation de l’invalidité réalisée  uniquement sur le seul critère professionnel ;

-         En cas d’invalidité permanente totale, l’assuré peut choisir entre la perception d’un capital pour rembourser immédiatement le prêt ou la prise en charge par MMA des mensualités restantes pour optimiser sa fiscalité ;

-         La garantie décès peut être souscrite jusqu’à 75 ans et se termine à 85 ans ;

-         Un tarif modulable avec le libre choix des niveaux de protection, de franchises ainsi que le rachat possible d’exclusions (pratiques sportives, affections neuropsychiques…) ;

-         Une réduction de 5% est appliquée sur chacun des contrats pour chaque co-emprunteur d’un même prêt ;

-         Une adhésion immédiate jusqu’à 45 ans et pour un emprunt jusqu’à 300.000 euros si le questionnaire de santé est validé ;

-         La couverture du décès accidentel pendant la durée d’analyse du dossier.