Marché de l'art

Une palette colorée malgré la grisaille ambiante

Les ventes du début du mois de novembre sont en général un parfait indicateur de la santé du marché et elles se sont plutôt bien déroulées - Contrairement à 2008-2009, les acheteurs semblent rassurés par l’art et les nouvelles fortunes asiatiques imposent leur présence.

Globalement, les ventes impressionnistes, modernes et contemporaines ont connu un véritable succès début novembre. C’est plus de 800 millions de dollars qui ont été échangés avec beaucoup de records d’enchères dans l’art d’après-guerre. Ces résultats sont très intéressants dans la mesure où ils s’expriment en pleine crise financière des dettes d'Etats.

En 2008, pendant la crise des subprimes, les ventes de novembre avaient connu un réel ralentissement que l’on ne retrouve pas.

Un marché sélectif et une demande exigeante.