En ce moment sur l'Agefi Actifs

Une information sur la retraite encore largement imparfaite

Une information sur la retraite encore largement imparfaite © Bloomberg
© Bloomberg

Les relations entre les assurés et les régimes de retraite dont ils dépendent ont fait l’objet du dernier dossier mensuel du Conseil d’Orientation des Retraites (COR).

Partir à la retraite nécessite de s’y préparer. La complexité des règles et leur ajustement de plus en plus fréquent nécessite de fournir aux assurés un certain niveau d’information. Les relations entre les assurés et les régimes de retraite dont ils dépendent ont fait l’objet du dernier dossier mensuel du Conseil d’Orientation des Retraites (COR).

Depuis 2007, les assurés reçoivent tous les cinq ans à compter de l’âge de 55 ans une estimation indicative de leur situation envoyée par le Groupement d’Intérêt Public  (GIP) Union Retraite. Ce document contient une estimation des droits acquis dans l’ensemble des régimes de retraite où l’assuré à cotisé mais également l’âge d’ouverture des droits. Bien que n’ayant pas la précision d’un bilan retraite, cette information est jugée satisfaisante pour 80 % des assurés interrogés dans le cadre de l’enquête réalisée en 2014 « Motivations de départ à la retraite », pilotée par la CNAV, le COR et la direction des études statistiques (DRESS). Pourtant lorsque l’on creuse : « La connaissance des durées d’assurance, paramètre essentiel dans la décision de départ en retraite, reste très largement imparfaite. En confrontant les données déclarées sur leur propre durée d’assurance à celles observées dans les fichiers administratifs des régimes, seule une minorité des nouveaux retraités déclare une durée d’assurance strictement exacte ou proche de celle effectivement validée », indique le COR. 25 à 30 % des personnes interrogées déclarent ne pas connaitre cette durée.

Répartition des nouveaux retraités selon leur connaissance des dispositifs
Enquête Motivations de départ à la retraite 2014

Il en va de même pour la connaissance des durées d’assurance nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein.  36 % à 42 % des assurés déclarent ainsi ne pas savoir ou ne pas se souvenir de cette durée. Les mécanismes qui permettent d’arbitrer le départ à la retraite tels que la décote ou la surcote mériteraient également une plus large audience notamment des assurés du régime général qui ne sont que 30 % à en avoir entendu parler alors que près de 69 % des assurés de la fonction publique déclarent les connaitre. « Le dispositif de cumul emploi-retraite est moins connu par les nouveaux retraités : moins de la moitié des nouveaux retraités déclarent connaître ce dispositif en 2014. Le dispositif de la retraite progressive est le dispositif le moins connu : moins d’un répondant sur cinq affirme le connaître. », précise le COR.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus