Retraite

Une baisse de revenus des médecins à anticiper

Doublement des cotisations et réduction des prestations, tel est le devenir de la retraite supplémentaire obligatoire pour cette profession de la santé.

Une détérioration de la pension de retraite attend l’une des clientèles des professionnels du patrimoine, les médecins. En effet, leur régime supplémentaire obligatoire de retraite, l’avantage social vieillesse (ASV), doit être prochainement réformé. « L’ASV des médecins représente en moyenne 40 % du montant de la pension globale, soit 20 % de leur revenu actuel, leur taux de remplacement étant aux environs de 50 % », précise Bruno Chrétien, gérant de Factorielles. Pour le deuxième trimestre 2011, l’ASV s’élève en moyenne à 1.006 euros par mois.