En ce moment sur l'Agefi Actifs

Un temps d’adaptation est laissé pour les contrats santé responsables

Budget rectificatif de la Sécurité sociale

Un temps d’adaptation est laissé pour les contrats santé responsables

Le projet de loi de Financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014 a été adopté en lecture définitive par l’Assemblée nationale le 23 juillet. Il a fait l'objet d'une saisine du Conseil constitutionnel le 24 juillet. Les contrats responsables gagnent un peu de délai pour leur mise en conformité avec des décrets non encore parus…ce qui n’est pas un luxe

Le projet de loi de Financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014 a modifié les conditions exigibles des contrats d’assurance complémentaire santé solidaires et responsables bénéficiant d’une aide fiscale et sociale.

Bouleversements sur les contrats responsables. Pour mémoire, l’article 56 de la loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2014 (LFSS 2014) a modifié les conditions que les contrats complémentaires santé  doivent satisfaire pour bénéficier des aides prévues à l’article L 871-1 du Code de la Sécurité sociale.

Le président du Sycarif plaint les DRH
Damien Vieillard-Baron, président, Sycarif

(1) A travers cette loi très mal ficelée, manquant de préparation et votée dans la précipitation, le gouvernement fait non seulement un pari sur la santé des Français mais également fait porter un risque sur la santé administrative des entreprises ! Face à un environnement législatif devenu tellement instable et schizophrénique pour les entreprises, ce sont bientôt les Directions des Ressources Humaines qui vont se retrouver en risques psycho-sociaux, ironise Damien Vieillard-Baron, le Président du Sycarif (1)

(1) Syndicat des courtiers d’assurances et de réassurance d’Ile-de France 

Ces modifications affectent le cahier des charges des contrats responsables, qui prévoit actuellement le remboursement de certains types de dépenses. Les nouvelles règles instaurent "un tunnel de soins" avec des niveaux minimum et maximum de prise en charge dont on attend toujours les contours définitifs dans la mesure où les décrets tardent à sortir.

Le dossier a entraîné une levée de bouclier de bon nombre d’acteurs à commencer par les Institutions de prévoyance et les courtiers d’assurance, particulièrement impliqués dans le champ de la  protection sociale collective et qui ont dénoncé les risques d’une médecine à deux vitesses.

Deux avancées au dossier.

Le PLFRSS apporte deux avancées au dossier :

- une nouvelle faculté dans  les contrats solidaires et responsables consistant à prévoir une modulation du plafond de prise en charge des consultations et des  actes des  médecins ayant adhéré au contrat d'accès aux soins. Ceux-ci pourraient ainsi bénéficier d'une meilleure prise en charge de leurs consultations et actes, note Chantal de Truchis, délégué général du Sycarif et membre de la Commission des assurances de personnes de la Chambre syndicale des courtiers d’assurances.

Une modification d’application des mesures relatives aux contrats responsables avec une entrée en vigueur à compter du 1er avril 2015 et non plus au 1er janvier 2015.

Par dérogation  une période de mise en conformité spécifique est prévue pour les contrats collectifs et obligatoires santé mis en œuvre dans le cadre d’un des actes juridiques mentionnés à l’article L 911-1 du code de la sécurité sociale (accord collectif, référendum ou décision unilatérale de l’employeur).

Les règles actuelles des contrats responsables resteront applicables pour ces derniers  jusqu’au 31 décembre 2017. Il en ira différemment  si l’acte juridique précité vient à être modifié dans l’intervalle, la date d’effet de ces nouvelles règles étant alors la date d’entrée en vigueur de la première modification de cet instrument intervenu depuis l’adoption de la présente loi.

Le PLFRSS 2014, version adoptée par l’Assemble Nationale le 23 juillet 2014

http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0397.asp

À lire aussi
Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 12h28
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus