En ce moment sur l'Agefi Actifs

Sécurité sociale : la branche maladie pèse toujours sur les comptes

Sécurité sociale : la branche maladie pèse toujours sur les comptes

La Commission des comptes de la Sécurité sociale dresse un état des lieux concernant les soldes branche par branche du régime général. Si le déficit est moins élevé que l’an dernier, il reste toutefois supérieur aux prévisions faites pour l’année 2017

La Commission des comptes de la Sécurité sociale a publié son rapport d’activité 2016. Il indique notamment que le déficit consolidé  du régime général et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) est en diminution par rapport à l’an dernier. Il est au titre de l’année 2016 évalué à 7,8 milliards d’euros alors qu’il était de 10,8 milliards d’euros en 2015. Plus précisément : « le déficit du régime général s’établit à 4,1 milliards d’euros en 2016, en amélioration de 2,8 milliards d’euros par rapport au déficit constaté en 2015. Ce résultat est cependant inférieur à celui qui avait été anticipé par la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2017 : - 3,4 milliards d’euros », précise le rapport. Concernant le FSV, le constat est plus sévère : « le déficit du FSV s’est élevé à 3,6 milliards d’euros, légèrement en dessous de la prévision de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2017. Il est en recul de 0,3 milliards d’euros par rapport à 2015 mais reste supérieur au déficit enregistré en 2013 et 2014 », indique la Commission des comptes.

Concernant les autres branches du régime général, la réduction du déficit est plus contrastée. « Deux branches sont désormais sorties du déficit : la branche retraite est désormais en léger excédent (0,9 milliards d’euros), pour la première fois depuis 2004 ; le solde de la branche Accidents du travail reste positif à 0,8 milliards d’euros », indique le rapport. Toutefois deux branches restent en déficit, la branche famille et la branche maladie. Pour cette dernière, le solde est négatif de 4,8 milliards d’euros. « Le déficit de la branche maladie représente à lui seul plus  que la totalité du déficit du régime général et son écart à la prévision de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2017 explique la totalité du dérapage du régime général », précise la Commission des comptes.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 18h23
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus