Retraite complémentaire : le COR s'inquiète de l'impact négatif de la réforme sur les pensions

Selon un document du COR, les retraites complémentaires devraient être amputées jusqu'à 18% après la mise en place de la réforme sur les retraites complémentaires signée en octobre dernier

La réforme des retraites complémentaires ne sera pas sans conséquences sur le niveau des pensions. Selon un document du COR publié par le Figaro, les assurés pourraient perdre jusqu'à 18% de leur pension après la mise en place de la réforme décidée en octobre dernier.

Votée par trois syndicats après de longues négociations avec le patronnat, la réforme des régimes Agirc et Arrco amènerait ainsi un retraité de la génération 1959 a renoncer à environ 14,5% de sa pension complémentaire. Pour un cadre de la génération 1990, la réduction de la pension complémentaire culminerait à 17%. Pour les salariés non-cadres, la décote serait un peu plus forte, à 18% pour la même génération.

L'explication tient notamment à la décote que devront subir les salariés s'ils décident de prendre leur retraite à l'âge légal, c'est à dire 62 ans. Selon l'accord signé, leur pension complémentaire sera amputée de 10% les trois premières années.