En ce moment sur l'Agefi Actifs

Retraite, assurance vie, crowdfunding... Ce que préfèrent les femmes

Retraite, assurance vie, crowdfunding... Ce que préfèrent les femmes

Le Cercle de l'Epargne a dressé un panorama des préférences masculines et féminines en matière de gestion de l'épargne.

Quelles sont les préférences des hommes et des femmes en matière d'épargne et de retraite ? Dans son édition mensuelle, le Cercle de l'Epargne a réalisé une enquête sur les investissements privilégiés par les deux sexes. Bilan en trois points.

Le pessimisme des femmes face à la retraite

Serait-ce parce que le montant de leur pension est plus faible que celui des hommes ? En tous cas, 80% des femmes estiment que leur future retraite sera insuffisante, contre 72 % pour les hommes. La préparation à la retraite présente également des différences selon les sexes. Alors que les hommes mettent en avant la possession de la résidence principale (67 % contre 64 % des femmes) et l’investissement immobilier locatif (25 % contre 20 %) comme un bon investissement, les femmes entrent davantage dans les clous des produits dédiés à l'épargne retraite (PERP, Madelin...). Enfin, l'idée de la dépendance est assez partagé par les hommes et les femmes. Pour les premiers, 74 % pensent qu’ils pourraient connaitre une situation de dépendance, un taux à 73% pour les deuxièmes.

A lire également : Anticiper la baisse inévitable des retraites

Les femmes moins ouvertes au risque

"En moyenne, les femmes considèrent les produits à risques peu intéressants", juge l'enquête du Cercle. Elles sont 71% à juger les actions "peu intéressantes", alors que le chiffre est de 56% pour les hommes. Pour les femmes, le plus important est la garantie en capital, d'autant plus dans un contrat d'assurance vie qui en propose. Ainsi, l'enquête précise que "même logées dans un contrat d’assurance vie, les actions sont boudées par les femmes".

Des femmes plus méfiantes face à internet

Il est hors de question pour 65 % des femmes de souscrire un produit d’épargne sur Internet. A l'inverse, les hommes sont 44 % à être ouverts à cette hypothèse. Par ailleurs, le financement participatif n'a pas non plus les faveurs de la gent féminine. Elles ne sont que 43 % à souhaiter le développement du crowdfunding quand 64 % des hommes y sont favorables.

Fichiers
Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h01
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus