Les trois-quarts des Français frileux à l'idée de travailler plus tard

La majorité des répondants à une étude d'Altaprofits ne veulent pas partir en retraite à 64 ans.

75%. C'est le pourcentage de français qui ne souhaitent pas voir repousser l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans, d'après une étude en ligne d'Altaprofits (1). 

Ce taux de réponses négatives est légèrement plus élevé chez les femmes (76%) que les hommes (75%). Cela se voit notamment au niveau de la seconde partie de carrière, entre 55 et 64 ans. Chez les hommes, à l'inverse, l'envie de partir à la retraite à un âge raisonnable est plus marqué du côté des actifs de première partie de carrière, notamment chez les plus jeunes. 

« Le système de retraite par répartition assure un minimum de revenus mais il n’est pas suffisant pour maintenir son niveau de vie. Les Français en ont bien conscience puisque, selon notre Baromètre annuel Altaprofits réalisé par IFOP en avril 2021, déjà 28% d’entre eux ont l’intention de souscrire un Plan épargne retraite », avance Stellane Cohen, présidente d'Altaprofits, dans un communiqué. 

(1) Enquête réalisée en ligne, du 2 au 5 septembre 2021, auprès d’un échantillon de 2000 personnes représentatives de la population française sur les tranches d’âges de 25- 34 ans, 35-44 ans, 45-54 ans, 55-64 ans. Simultanément, Altaprofits a réalisé la même enquête auprès d’un échantillon de 2000 personnes représentatives des populations pour chaque région suivante : Bretagne, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, sur les mêmes tranches d’âges.