Les assureurs mobilisés sur la conquête des TPE

La généralisation de la complémentaire santé aux salariés rebat les cartes de tout le marché
Elle ouvre de nouveaux horizons de développement aux conseillers formés à la protection sociale
Fotolia

Dans à peine un peu plus d’un an, au plus tard au 1er janvier 2016, tous les employeurs, quelle que soit leur taille, devront mettre en place et cofinancer une complémentaire santé pour leurs salariés comprenant une couverture minimale dont les modalités ont été définies par le décret du 8 septembre 2014. Cette nouvelle obligation patronale découle de l’Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013, communément désigné par le terme ANI dans l’univers de la protection sociale, transposé par la loi de Sécurisation de l’emploi du 14 juin de la même année.