L'épargne salariale et les plans d'épargne retraite collectifs font le plein

Près de 250.000 entreprises étaient signataires d’un Perco ou Percoi à mi-2019, selon l'AFG

Les plans d’épargne salariale et plans d’épargne retraite collectif affichaient au 30 juin dernier un "encours historique" de près de 140 milliards euros, en hausse de 3,4 % sur un an selon les chiffres communiqués par les adhérents de l'AFG. Un fort rebond (+11%) est noté sur les Perco, qui ont représenté 19 milliards d'euros. La collecte brute affiche une croissance de 4,5%, à 11,2 milliards d’euros

Ce "marché très dynamique" a bénéficié à 10,9 millions de personnes (+ 3% sur un an), pour 12.840 euros d'épargne en moyenne. Quelque 3 millions de personnes ont bénéficié d’un Perco (+ 8% sur un an), pour 248.000 entreprise signataires d’un Perco ou Percoi (+14% par rapport au 31 décembre 2018)

La suppression du forfait social depuis le 1er janvier 2019 dans les entreprises de moins de 50 salariés "porte ses fruits", selon l'AFG. Les acteurs de l’épargne salariale font en effet part d’une "dynamique soutenue sur ce segment avec un taux d’équipement en augmentation de 20 à 30% par rapport à 2018".

L’actionnariat salarié représente quant à lui 52 milliards d’encours (+1%). Ce segment devrait se "enforcer" après les mesures incitatives issues de la loi Pacte : réduction du forfait social à 10% pour l’abondement de l’employeur dans l’actionnariat salarié, possibilité de faire un abondement unilatéral en actionnariat salarié et augmentation de la décote proposée aux salariés dans le cadre d’opérations d’actionnariat salarié qui est portée de 20 à 30% (blocage de 5 ans) et de 30 à 40% (blocage de 10 ans).

Pour Dominique Dorchies, vice-présidente de la commission épargne salariale et retraite de l’AFG, "la dynamique d’équipement des entreprises constatée au premier semestre 2019 illustre l’impact très positif de la suppression du forfait social sur les TPE et PME et préfigure le succès que nous attendons de la réforme de l’épargne retraite. La Loi Pacte devrait conduire les entreprises à accompagner leurs salariés dans la constitution d’une épargne retraite plus performante grâce à la gestion pilotée et dotée de nouveaux avantages tels que la déductibilité des versements volontaires, la liberté de sortie en capital et la fluidité des transferts."