L'épargne salariale aussi au menu de la loi Macron

La loi s’appuiera sur le rapport du Conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement, de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié (COPIESAS) remis au Gouvernement le 26 novembre 2014.
Ces travaux doivent enrichir le projet de loi au cours des débats parlementaires tout comme ceux des partenaires sociaux en cours de délibération.
Le projet de loi pour la croissance et l’activité a été présenté mercredi dernier en Conseil des ministres,
Crédit REA

La question de la modulation du forfait social est également en cours d'examen. Elle viserait à encourager l'épargne salariale dans les TPE/PME et l'investissement dans des supports d'épargne permettant de financer l'économie.