En ce moment sur l'Agefi Actifs

L'épargne retraite française aiguise l'appétit des gérants d'actifs

Les avoirs financiers pourraient doubler en France à 1.500 milliards d’euros d’ici à 2023, selon une étude présentée lors de la conférence de M&G.

 

Les difficultés du régime de retraite par répartition constituent une opportunité pour les gérants d'actifs. Alors que la loi Macron, en cours de discussion, prévoit des incitations fiscales à l'épargne salariale et au Perco (Plan d'épargne retraite collective), le gérant britannique M&G a souligné lors de sa 7e conférence annuelle la manne conséquente que ces avoirs pourraient représenter.
«Le mouvement a déjà commencé mais les retraités français ont des revenus encore très dépendants des transferts publics», a expliqué lors d'une présentation Jérôme Dedeyan, président d'Eres, une entreprise spécialisée sur l'épargne salariale. La part des revenus des plus de 65 ans issue des régimes privés et du capital a certes augmenté de 13 points de pourcentage entre 2005 et 2010, à 21%, mais l'épargne financière française en vue de la retraite stagnait en 2013 à 34% du PIB, contre une moyenne de 77% dans l'OCDE.


Conséquence, la prochaine décennie pourrait être marquée par un doublement de l'épargne financière des Français dédiée à la retraite, qui passerait de 700 à 1.500 milliards d'euros. Parmi les supports qui affichent les dynamiques les plus élevées figurent notamment les Perco, dont les encours ont bondi de 20% l'an dernier à 10,3 milliards d'euros, selon l'AFG.


Dans ce contexte, M&G, leader du marché britannique de l'épargne salariale, avait noué en février 2014 un partenariat avec Eres pour distribuer le nouveau FCPE Eres M&G Equilibre. «Les montants que nous gérons demeurent pour l'heure très peu élevés», explique à L'Agefi William Nott, le directeur général de M&G Securities. «Le marché français de l'épargne retraite par capitalisation demeure contrôlé par les réseaux bancaires hexagonaux (...) et la distribution de produits d'épargne auprès de PME par les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) est naissante», ajoute-t-il, tout en indiquant que le mouvement de M&G est «stratégiquement important».
Outre les incitations fiscales qui pourraient doper l'épargne retraite financière des Français, un mouvement de prise de conscience pourrait également accélérer le processus. Selon le baromètre 2015 de BNP Paribas ERE, qui gérait à fin décembre près de 19 milliards d'euros d'encours d'épargne salariale, 77% des salariés estiment comme naturel d'utiliser des dispositifs d'entreprise pour financer leur retraite.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus