Le marché de la prévoyance en hausse en 2017

Les complémentaires santé et la prévoyance ont représenté 58,6 milliards d’euros l'an passé, soit une progression annuelle de plus de 3 %.
Fotolia

En 2017, selon les données collectées par le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP), la Fédération française de l’assurance (FFA) et la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF), le marché des assurances santé et prévoyance a progressé de 3 % pour représenter quelque 58,6 milliards d’euros de cotisations. Une croissance portée par les contrats collectifs (+4,6 % contre +1,5 % pour les contrats individuels), qui ont totalisé la moitié des cotisations.

Les cotisations des contrats individuels et des contrats collectifs de prévoyance, respectivement en hausse de 3,9 % et +4,7 %, se sont montées à 21,4 milliards d’euros en 2017, soit une hausse de 4,4 % sur un an. Les contrats collectifs sont restés majoritaires, à 55 % des cotisations. « Le dynamisme d’ensemble du marché est partagé entre les acteurs », notent le CTIP, la FFA et la FNMF. La croissance des cotisations a été de 4,6 % pour les sociétés d’assurance, de 4,1 % pour les institutions de prévoyance et de 3,8 % pour les mutuelles. Les parts de marché (individuel et collectif) s’étant élevées à 64 % pour les sociétés d’assurance, 28 % pour les institutions de prévoyance et 8 % pour les mutuelles.

Le marché de la complémentaire santé, à 37,1 milliards d’euros de cotisations, enregistre quant à lui une progression de 2,3 % sur un an. Les contrats collectifs affichent la plus forte augmentation (à 17,4 milliards d’euros en 2017, soit +4,4 % par rapport à 2016) tandis que le volume des cotisations des contrats individuels se contente d’une plus légère hausse (à 19,7 milliards, soit +0,4 %).