Le mal de dos représente plus de 20% des accidents du travail en 2015

Le dernier rapport de la branche Accidents du Travail/Maladies Professionnelles pointe l’augmentation de cette pathologie dans les accidents du travail.

Le mal de dos mal du siècle ? Si l’on en croit les dernières statistiques, pour 2015, de la branche Accidents du Travail/Maladie Professionnelles (AT-MP) de l’Assurance maladie, cette pathologie coûte près de un milliard d’euros par an. Soit l’équivalent du coût des autres troubles musculo-squelettiques. La part des lombalgies dans les accidents du travail est passée de 13 à 19 % sur la dernière décennie alors que le contexte est celui d’une baisse générale de la sinistralité en matière d’accidents du travail. «En 2015, cette pathologie représente également près de 15 % des accidents de trajet et 7 % du total des maladies professionnelles reconnues», précise le rapport de l’AT-MP.

AT-MP

Un Français sur deux a eu un mal de dos sur les douze derniers mois. La lombalgie représente le deuxième motif de recours à un médecin traitant. Elle nécessite un arrêt de travail une fois sur cinq. «La très grande majorité des lombalgies en lien avec un accident de travail surviennent de manière brutale et évoluent souvent favorablement sans laisser de séquelles. 50% des arrêts de travail consécutives à ces pathologies professionnelles durent moins de deux semaines», indique le rapport.

AT-MP