En ce moment sur l'Agefi Actifs

L'assurance maladie dévoile son plan pour économiser 1,42 milliard en 2017

L'assurance maladie dévoile son plan pour économiser 1,42 milliard en 2017

Dans un rapport annuel présenté à son conseil d'administration, l'assurance maladie met notamment l'accent sur la baisse des durées de séjours dans les hôpitaux et une meilleur prescription médicamenteuse.

C'est un rapport de 169 pages qu'a présenté la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) à son conseil d'administration jeudi et dont l'AgefiActifs.com a pu consulter une copie. 

Dans ce rapport, des pistes d'économies d'un montant de 1,42 milliard d'euros sont évoquées pour l'année 2017 et coller ainsi à l'Objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) de plus en plus serré, à 1,75% pour 2017.

Plusieurs voies de réflexion sont détaillées par la Caisse. La prescription médicamenteuse est l'objet d'une attention particulière dans ce rapport qui indique que les médicaments largement prescrits en médecine générale en France (antibiotiques, antidepresseurs...) se rapprochent progressivement de la consommation de nos voisins européens.

L'accompagnement des professionnels de santé est également un enjeu important selon la Cnamts. «Des messages sur le bon usage ou l’efficience d’une prestation» sont diffusés auprès des professionnels et ont déjà permis d'économiser en moyenne 500 millions d'euros par an depuis quatre ans.

Le contrôle des arrêts de travail fait aussi partie des mesures proposées pour muscler les économies. «L’objectif est aujourd’hui d’optimiser l’efficacité de ce travail de contrôle en utilisant mieux les systèmes d’information à disposition des praticiens conseil pour mieux échelonner ces contrôles en fonction des pathologies et des situations de soins», explique la Caisse. Des outils ont ainsi été développés et permettront une meilleure pertinence des contrôles, précise le compte-rendu.

«L’objectif de ces actions n’est pas de faire des économies : il est de soigner mieux, à un coût supportable par la collectivité. Car la recherche de gains de productivité, il faut le rappeler, n’est pas contradictoire avec l’amélioration de la qualité des soins : il faut au contraire poursuivre simultanément ces deux objectifs et, souvent d’ailleurs, les pratiques innovantes permettent de gagner sur les deux plans», détaille le document.

La prochaine étape de ce texte sera la présentation au conseil de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) le 7 juillet. «Il doit être voté à la majorité relative», explique-t-on à la Cnamts. «Si le rapport est voté, il sera envoyé aux parlementaires en amont de début des discussions de la loi de Financement de la Sécurité sociale», ajoute la Caisse.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h01
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus