L’ACPR pointe des carences dans la commercialisation d'assurances-obsèques

Le régulateur a recensé sur des informations clés et le devoir de conseil des taux d’absence de formalisation élevé de la part des commercialisateurs.

A partir d’ une consultation relative à la commercialisation des assurance-obsèques et dans l’attente d’une mise à jour d’une recommandation sur ce thème, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a pointé dans un récent rapport de nombreuses insuffisances après 16 contrôles sur la distribution de ces contrats en 2018 et 2019.