La santé aiguise les appétits des assureurs traditionnels

La part de marché des assureurs et bancassureurs s’élève déjà à 30% en France.

Par L’Agefi Quotidien - Les assureurs traditionnels français montrent un intérêt grandissant pour la santé, ce qui ne peut que profiter à leur note de crédit, selon Fitch. D’abord parce que, sous l’effet du vieillissement de la population et de la tendance croissante à se soigner, les dépenses de santé ont bondi de 30% ces dix dernières années, a indiqué Thierry Beaudet, le président de la Fédération nationale de la mutualité française, lors d’une conférence de presse organisée hier par l’agence de notation.