Retraite chapeau

La perte de rémunération différée peut entraîner des dommages et intérêts

La perte d’une chance de pouvoir bénéficier un jour de l’avantage de retraite applicable dans l’entreprise, en cas de licenciement abusif, constitue un préjudice qui doit être réparé.

Moins de deux ans après son embauche, le directeur général d’un groupe bancaire est licencié pour insuffisances dans l’accomplissement de ses fonctions. Le conseil des prud'hommes condamne l’employeur à verser à l’ex-dirigeant des dommages et intérêts pour rupture abusive du contrat de travail mais le déboute de ses autres demandes.

Refusée en appel…